Siège à Cococodji Siège à Cococodji Agence de Cococodji Agence de CotonouGuichet d'AB-CalaviGuichet de OuidahGuichet de ToriGuichet de SèGuichet de LokossaGuichet de GloGuichet d'AlladaGuichet de PobèGuichet de MissrétéGuichet de BohiconGuichet d'AgonliGuichet de KétouGuichet de IITA Lundi-Vendredi: 8h30-17h ; Samedi: 8h-12h +229 95 87 10 93 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 31 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 23 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 23 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 65 56 78 86 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 65 00 21 64 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 87 09 58 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 94 94 00 19 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 45 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 63 00 98 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 63 60 77 95 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 60 00 86 25 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 50 Lundi-Vendredi: 8h30-17h+229 94 94 00 24 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 65 00 21 63 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 85
infos@comuba.com

Les Performances au rendez-vous

Les Performances au rendez-vous

Comment la COMUBA est arrivée à ces résultats ?

Depuis sa création en 2000, l’encours de prêt et d’épargne n’a pas cessé de croître. Mais la véritable croissance est amorcée à partir de 2008. Sur la période 2000 -2015, le taux de croissance moyen annuel a été de 71%. Notons que l’épargne a évolué pratiquement dans les mêmes proportions que l’encours. Cette situation s’explique par le fait que l’institution encourage ses membres à l’épargne avant l’octroi de prêt. Depuis sa création, l’institution arrive à maîtriser son portefeuille à risque qui oscille autour de 1 à 3%. Présentement, l’institution offre ses services à ……….membres dont plus de 95% de femmes.

 

Toujours sur la période 2008-2015, l’institution a pu dégager des excédents positifs malgré les difficultés observées en 2010 suite à sa décision de financer le secteur agricole. Après avoir enregistré un excédent d’environ 65 millions en 2012, l’institution a décidé en 2013 faire passer de 1,5% à 1,25%, le taux d’intérêt sur les prêts au groupe ou groupement de femmes. L’une des raisons qui explique cette baisse de taux est de répercuter les résultats excédentaires de la COMUBA sur ses membres. En prenant cette décision, la COMUBA a réduit dans une certaine mesure, les charges de ces derniers lorsqu’ils ont recours au crédit. Même si cette décision a joué sur les excédents de l’année suivante, l’institution a connu une croissance de ses excédents au cours des années 2014 et 2015.

COVID-19

Dernières informations sur COVID-19 de l'OMS