Siège à Cococodji Siège à Cococodji Agence de Cococodji Agence de CotonouGuichet d'AB-CalaviGuichet de OuidahGuichet de ToriGuichet de SèGuichet de LokossaGuichet de GloGuichet d'AlladaGuichet de PobèGuichet de MissrétéGuichet de BohiconGuichet d'AgonliGuichet de KétouGuichet de IITA Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 87 10 93 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 31 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 23 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 23 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 65 56 78 86 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 65 00 21 64 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 87 09 58 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 94 94 00 19 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 45 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 63 00 98 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 63 60 77 95 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 60 00 86 25 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 50 Lundi-Vendredi: 8h30-17h+229 94 94 00 24 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 65 00 21 63 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 85
infos@comuba.com

Lancement de la phase II du microcrédit ALAFIA à KPOMASSE

Le choix est fait, la commune de KPOMASSE a abrité le lancement de la phase 2 du microcrédit ALAFIA. Des femmes pour la plupart exerçant de petits commerces montrent leur joie. Cette joie que va fait révéler le directeur général de COMUBA porte-parole des systèmes financiers décentralisés

 

‘Nos sociales au sein du PAG : Programme d’Action du Gouvernement est vraiment une réalité. Permettez moi madame la Ministre de vous présenter nos félicitations pour avoir piloter ce projet. Malgré les difficultés, votre équipe et vous-même avez tenus bons sous le leadership du Président de la République son Excellence Patrice TALON, et voilà aujourd’hui le fruit de cette ténacité. Partir de 50.000 nous voici aujourd’hui à un montant plus consistant qui permettra aux femmes d’accroitre à impacter l’économie nationale. Aujourd’hui, le microcrédit mobile ALAFIA permet non seulement aux bénéficiaires d’obtenir le crédit facilement mais également la réduction des frais de transaction et des coûts d’opportunités. Les bénéficiaires peuvent donc obtenir des financements depuis leur lieux de travail, le domicile et partout se trouvant sur le territoire. Lentement mais surement nous sommes entrain de gagner la bataille de la lutte contre la pauvreté.’

 

A sa suite le directeur du fond de travail de microfinance fait le point et invite les citoyens et invite les systèmes décentralisés a mieux collaboré pour la réussite du projet.

‘Dès son lancement le microcrédit ALAFIA a connu un fort rendement de la part de la population ciblé. Cet engouement s’est illustré par des chiffres très illustrateurs que je vais vous donner tout à l’heure. En 18 mois, valeur dissimulée des crédits pour près de 13 milliards au profit de 270.000 bénéficiaires à travers les 14 systèmes financiers décentralisés partenaires répartis sur tout étendu du territoire national. Pour consolider tous ses efforts, le gouvernement a autorisé les conditions de mis en œuvre de la phase 2 du microcrédit ALAFIA qui démarre ce jour. Aux partenaires système financier décentralisé je voudrais vous renouveler ma reconnaissance et vous envoyer à collaborer davantage avec le FNM pour le bien de la population.’

Après avoir rappelé l’importance des microcrédits ALAFIA Mme la Ministre elle-même annonce la bonne nouvelle.

‘L’importante de l’accès au financement dans le développement des activités économiques n’est plus à démontrés. Pour les personnes vulnérables et exclues des systèmes financiers classiques, le financement est un facteur d’automisation. C’est pourquoi le développement du Président Patrice TALON à impulsé les réformes organisationnelles au Fon National de Microfinance et rénover ces mécanismes opérationnels en vue de le rendre plus efficace et littéraire. Le microcrédit ALAFIA est l’un des produits phares issus de ce processus de réforme. C’est pourquoi en plus de mesures énumérées le directeur général du Fon National de Microfinance et il porte déjà les fruits, le gouvernement a donné des instructions fermes pour le lancement rapide la seconde phase du microcrédits ALAFIA portant sur elle montant alors de 50.000 à 100.000f.’

 

Cette bonne nouvelle qui changera à court sur la vie de beaucoup de citoyennes révèle l’essor de l’engagement du gouvernement pour la lutte contre la pauvreté

 

 

Laisser un commentaire