Siège à Cococodji Siège à Cococodji Agence de Cococodji Agence de CotonouGuichet d'AB-CalaviGuichet de OuidahGuichet de ToriGuichet de SèGuichet de LokossaGuichet de GloGuichet d'AlladaGuichet de PobèGuichet de MissrétéGuichet de BohiconGuichet d'AgonliGuichet de KétouGuichet de IITA Lundi-Vendredi: 8h30-17h ; Samedi: 8h-12h +229 95 87 10 93 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 31 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 23 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 23 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 65 56 78 86 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 65 00 21 64 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 87 09 58 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 94 94 00 19 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 45 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 63 00 98 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 63 60 77 95 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 60 00 86 25 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 50 Lundi-Vendredi: 8h30-17h+229 94 94 00 24 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 65 00 21 63 Lundi-Vendredi: 8h30-17h +229 95 40 92 85
infos@comuba.com

Projet “Une femme, Une bouteille de Gaz”, lancement dans le village lacustre d’AZIZAKOUE

DES FEMMES HEUREUSES

Projet "Une femme, Une Bouteille de Gaz" de la COMUBA

Des femmes heureuses !

Comuba en fait encore à travers son projet : Une Femme, Une Bouteille de Gaz !

Avec l’appui de l’ONG DON BOULE DE NEIGE de la France, la Comuba a fait des heureuses dans le village lacustre de la commune de Ouidah.

Pour le lancement du projet dans cette commune, l’école primaire publique D’AZIZAKOUE a servi de cadre pour la cérémonie.

La protection de l’environnement, la préservation de la santé des femmes vivant dans les zones rurales et lacustres sont les buts essentiels qui ont poussé la Comuba avec l’appui de l’ONG BOULE DE NEIGE à démarrer la phase active du projet « une femme, une bouteille de gaz ! » depuis le 21 Juin dernier.

Pour Mr Faustin KANLINSOU, Directeur Exécutif de la Comuba, ce projet participe activement à la protection de l’environnement et vient au secours des femmes qui vivent au bord de l’eau. Il déclare : 

C’est une zone qui achète les bois pour la cuisson, pour les feux de cuisine. Mais ils vont s’approvisionner sur la terre continentale ce qui contribue à la déforestation. Mais, Comuba a réfléchi en ce sens afin de doter chaque femme d’une bouteille de gaz. Le partenariat que nous avons avec l’ONG BOULE DE NEIGE, nous a permis d’aller dans les zones les plus reculées pour aller impacter des femmes, qui, pour faire la cuisson ont de la difficulté à s’approvisionner en matière de bois de chauffe ou de charbon. C’est la raison pour laquelle nous sommes venus ici afin de distribuer du gaz à ces familles en leur demandant de payer à petit coup. Elles peuvent payer cent francs par jour jusqu’à l’extinction totale du montant d’une bouteille de gaz. 

Faustin KANLINSOUDirecteur Exécutif

Mais bien avant la distribution, un atelier d’apprentissage de l’utilisation du gaz a eu lieu pour permettre aux femmes de connaitre le mode d’emploi du gaz domestique.

Pour Madame GANHOUEGNON Thérèse, Directrice d’exploitation de la Comuba, cela permet d’économiser les ressources de l’environnement.  Elle affirme que : 

BOULE DE NEIGE a accompagné le projet pour mettre à la disposition des femmes qui sont dans des villages aux bords de lacs ou dans des basfonds des bouteilles de gaz. D’où le nom du projet ‘’ une femme, une bouteille de gaz ! ‘’ afin qu’elles puissent économiser leurs ressources parce qu’avoir accès aux bois est un problème supplémentaire pour ces femmes car elles dépensent beaucoup pour avoir du charbon et du bois de chauffage de qualité. De même, l’utilisation régulière du charbon et du bois de chauffage affectent leurs santés physiques. C’est l’une des raisons pour laquelle Comuba à décider d’accompagner ces femmes dans ces villages, précisément Toligbé, Sègnigbé, Meko, Ahido, Hata et bien d’autres villages vivant au bord du lac. Après le remboursement, ces femmes disposeront d’un autre chargement de bouteilles gratuites de gaz.

Thérèse GANHOUEGNONChef Service Exploitation

Des femmes heureuses et reconnaissantes d’être bénéficiaire du projet s’expriment.

 Avant on coupait les branches des arbres mais le gouvernement l’a interdit ce qui fait que nous n’avons plus de quoi faire le feu ; Nous rendons grâce à Dieu. Nous avons entendu parler du projet et aujourd’hui, c’est une réalité. Nous sommes contentes. Nous prions Jésus d’assister nos bienfaiteurs. 

Fidèle TEKOUEBénéficiaire du projet

Nous manquons vraiment du bois de chauffage et nous dérangées par la fumée pendant la cuisine. Mais aujourd’hui vous nous avez aidés avec le gaz domestique. Nous vous disons sincèrement merci. 

Noélie TEKOUEBénéficiaire du projet

Nous avons de sérieuses difficultés. Parfois on ne trouve pas le fagot de bois pour la cuisine. Aujourd’hui, nous avons reçus des bouteilles de gaz qui viendront mettre fin à nos difficultés. Merci beaucoup

Nonfon HOUKPATINBénéficiaire du projet

Notons que le remboursement se fait à petit coût sans intérêt quelconque. Pour ces femmes, une nouvelle vie culinaire commence avec une assurance qu’elles participent à la protection de l’environnement.

Galerie d'événement
Retrouvez ci-dessous les images dé l'événement
Reportage de l'événement
Cliquez sur l'image pour suivre le reportage du lancement

Laisser un commentaire

COVID-19

Dernières informations sur COVID-19 de l'OMS